Revenons à notre puzzle !
Slider
DUH
Droit d'Usage et d'Habitation

Le Droit d’Usage et d’Habitation correspond à la fraction du bien immobilier que vous vous gardez.

Ce droit est purement personnel, seul le(s) titulaire(s) du droit d'usage peuvent utiliser le logement.

Le titulaire du droit d'usage et d'habitation ne peut pas donner le bien en location, même à un membre de sa famille.

Dans la vente en viager occupé, Il assure le droit de jouissance et correspond à la réduction de prix appliquée à la valeur du bien. On parle ici de le loyers théoriques. En cas de départ anticipé (libération définitive) le contrat en viager prévoit une compensation et la rente viagère sera augmentée.

Slider
Bouquet
Capital initial

Le bouquet est une somme au comptant versée le jour de l’acte authentique par l'investisseur. Contrairement aux idées reçues, il n’est absolument pas obligatoire et n’est pas inscrit dans le code civil.

Il apparaît comme un usage dans la transaction en viager et personne n'est en mesure de préciser sa date d’apparition.
Il faut savoir que les organismes bancaires n'accordent pas de crédit pour financer un bouquet.

L'investisseur (le débirentier) doit posséder les liquidités nécessaires pour verser le jour de la vente, le bouquet, les honoraires d’agence et les frais de notaire. Ce sont les garanties légitimes (privilège de vendeur avec clause résolutoire) accordées au vendeur qui bloquent l'accès au crédit. Le Crédirentier est ainsi en premier rang, le banquier ne pourra donc jamais prendre de garantie sur le bien vendu en cas d'impayé.

Slider
Rentes viagères
Revenus complémentaires à vie

La rente viagère est la base de l’opération de vente occupée, c 'est une somme mensuelle, appelée « rente », versée par l’acquéreur. C'est la meilleure stratégie pour valoriser son patrimoine, la seule solution qui garantisse des revenus constants tant qu'on en a besoin. Alors que la personne qui place un capital pour en tirer des revenus fait un pari sur l'avenir : il parie que, malgré les fluctuations de la conjoncture, son capital sera suffisant pour répondre à ses besoins financiers futurs.

La rente viagère est donc particulièrement adaptée à ceux qui cessent leur activité professionnelle et aspirent à une tranquillité d'esprit bien méritée. Une solution d'autant mieux adaptée que notre époque est marquée par un allongement de la durée de vie. Ce phénomène sans précédent a naturellement des conséquences financières. Plus on vit longtemps plus on a besoin de revenus réguliers, et plus ces besoins sont importants. Si l'on ne veut pas mettre à contribution ses enfants, mieux vaut donc disposer d'une rente viagère pour faire face au coût des soins et de l'accompagnement.

Slider
Économies
Augmentation de son pouvoir d'achat

Vendre en viager permet de faire des économies importantes, il est conventionnelle que l'investisseur prenne à sa charge la taxe foncière ainsi que les gros travaux.

Les parties peuvent aisément prévoir une répartition différente. Dans l’hypothèse d’une vente en viager libre les travaux et charges seront de facto à la charge du débirentier.

En ce qui concerne la vente en viager occupé les rapports entre crédirentier et débirentier sont en général assimilés à ceux liant un bailleur et un locataire et voit s’appliquer la répartition de la charge des travaux établie par le décret n° 87-712 du 26 août 1987.

Slider